Plus de détails sur…

Mireille Cuniot-Ponsard       Mireille Cuniot-Ponsart, tête de la liste Oxygène

L’engagement citoyen est fondamental : nous sommes tous responsables de ce que sera demain.  Essayons donc de faire à notre échelle locale ce qui paraît si difficile à l’échelle nationale et au delà. Avec courage et prudence. Toutes les initiatives qui visent à former, informer, éduquer, construisent le meilleur rempart qui soit contre ce sentiment d’impuissance qui étouffe notre société. Qui désespère les jeunes. Alors oui à Linas comme ailleurs : qu’attendons-nous ?

Les Linois veulent légitimement en savoir plus sur la tête de liste.

Voici donc quelques informations me concernant :

J’habite Linas depuis 29 ans.

J’ai été présidente d’une association linoise (« Bien Vivre à Linas » – BVL ) qui a lutté dans les années 1990 contre la main mise d’un promoteur immobilier (Bréguet) sur tout le centre-ville et sur le quartier de Guillerville. Ce promoteur était soutenu par le maire alors en place (J.L. Martin). L’association a gagné. Elle s’est dissoute il y a une dizaine d’années.

J’ai été conseillère municipale d’opposition lors du premier mandat du maire sortant (1995 – 2001)

Je n’ai pas de lien avec un parti politique.

Sur le plan professionnel, je suis physicienne, chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique (C.N.R.S.) depuis l’âge de 31 ans.

J’ai été membre du comité national du CNRS : ce comité est chargé d’expertiser l’activité scientifique des laboratoires et des chercheurs.

J’ai également enseigné à l’Université d’Evry et été membre d’une de ses commissions de spécialistes.

J’ai deux enfants et j’ai été déléguée de parents d’élèves pendant toute leur scolarité.

 

Jacqueline Lefèvre        Jacqueline-lefevre

Je me suis installée à LINAS il y a 8 ans.

Je viens d’une commune voisine où je me suis investie dans le tissu social pendant une bonne dizaine d’années par le biais d’associations, telles que : Jumelage, Ecole des Arts, Organisation Culturelle d’Expositions d’Artistes Peintres et Sculpteurs.
C’est ce lien social participatif qui à mes yeux fait vivre une commune et ses habitants.
C’est une des raisons pour lesquelles j’ai rejoint le collectif « Oxygène »
car nous avons la motivation et les valeurs qui permettront aux Linoises et Linois de sortir de leur isolement pour être les acteurs de leur ville.

 

 

Raphaëlle Péan                         Raphaelle-Pean

J’habite Linas depuis 3 ans.

Je suis maman de deux enfants qui fréquentent l’école élémentaire communale.

Professeur en ZEP, je me sens particulièrement concernée par les élèves en difficultés et je suis très engagée professionnellement dans plusieurs projets de réussite éducative.

De sensibilité de gauche, j’ai souhaité m’impliquer dans la vie politique de notre ville. Je suis fière d’avoir rejoint une équipe qui se nourrit de la complémentarité de ses membres dans les différents domaines de compétences exigés pour la gestion d’une commune.

Laurent Lebon                          Laurent-Lebon

J’habite Linas depuis 7 ans, j’y travaille depuis 30 ans comme professeur de flûte traversière, et j’ai été directeur du conservatoire de Linas pendant quinze ans; j’ai démissionné de ce poste de direction car les moyens mis en place par la municipalité n’étaient pas en adéquation avec la vision que j’ai de l’enseignement artistique. Je suis resté professeur pour mes élèves de Flûte traversière mais mon emploi principal est dans une école municipale de musique de la fonction publique territoriale de la petite couronne. Je suis secrétaire de la section PS de Linas que j’ai créée avec quelques amis(ies) et ai participé activement à toutes les élections depuis 3 ans ; je me sens parfaitement à ma place dans la liste Oxygène et suis ravi de la qualité de réflexion et d’action citoyenne que nous menons en toute transparence.

 Nadine Caroff                   Nadine-Caroff

J’habite Linas depuis 2004 et j’y travaille comme enseignante depuis 2005.

Mon attachement à cette ville remonte bien au-delà. Enfant, j’ai participé à  certaines fêtes d’école. A la même époque, ma mère a collaboré à plusieurs reprises au spectacle du 14 juillet.

Ce qui me plaisait particulièrement à l’époque, c’était « l’esprit village » ; mais depuis que je suis Linoise, je peux constater que la ville devient une « ville dortoir ». Ceci m’attriste.

Je suis fière d’avoir rejoint une équipe motivée et sincèrement préoccupée par le bien-être des Linois et Linoises. Il est important que la vie reprenne à Linas. Les habitants doivent se sentir bien dans leur cadre de vie. Les enfants doivent y trouver des écoles et des activités qui leur permettent de s’épanouir. Les personnes âgées doivent être parties prenantes, car leur expérience est un atout qu’il ne faut pas négliger.

Nous voulons une ville pour tous et avec tous, car chacun a quelque chose à apporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>